Historique de la profession

Historique de la profession

Historique et descriptif de la profession

Les premières prothèses auditives électriques ont vu le jour vers 1899 avec les microphones au carbone. Il ne s’agissait pas à proprement parler d’amplificateurs, les premiers véritables amplificateurs portatifs ayant été conçus dans les années 20.

L’invention du transistor au germanium constitua une révolution majeure dans le domaine de la prothèse auditive. Elle permit en 1952 à la compagnie Acousticon de commercialiser un appareil beaucoup plus petit et ayant la forme d’un contour d’oreille. Depuis, différentes avancées technologiques telles l’invention du microphone électret, la miniaturisation des circuits électroniques et, plus récemment, la révolution informatique ont permis une miniaturisation de plus en plus poussée et une amélioration constante de la qualité sonore.

Au Québec, avant les années 70, aucun cadre légal ne régissait la distribution et l’ajustement des aides auditives. La première étape à l’endroit de la régulation de la profession fut la création en 1965 de l’Association des acousticiens en prothèses auditives de la province de Québec, dont l’adhésion demeurait volontaire. La profession d’audioprothésiste, telle que nous la connaissons aujourd’hui avec son encadrement légal résolument axé sur la protection du public, a officiellement vu le jour à la suite de la constitution en 1973 de l’Ordre des audioprothésistes du Québec (OAQ), corporation professionnelle soumise au Code des professions du Québec. Cette incorporation fut suivie par l’entrée en vigueur, le 1er février 1974, de la Loi sur les audioprothésistes qui consacrait la profession d’audioprothésistes au nombre des vingt-et-une professions à exercice exclusif au Québec. La loi stipule notamment que seul l’audioprothésiste peut vendre, poser ou ajuster des prothèses auditives au Québec.

Actuellement, dans l'exercice de sa profession, l'audioprothésiste accomplit les fonctions suivantes :

  • accueillir le patient et effectuer l'évaluation globale de ses problèmes d'écoute et de communication;

  • établir le profil des caractéristiques audiométriques et des besoins audioprothétiques du patient;

  • effectuer la prise de l’empreinte auriculaire et choisir l’ensemble des caractéristiques de l’appareillage;

  • procéder aux examens d’évaluation du rendement audioprothétique afin d’optimiser l’adaptation du patient à son appareillage;

  • assurer la réadaptation audioprothétique du patient au monde sonore et à la communication;

  • évaluer le handicap résiduel postprothétique et proposer des solutions techniques complémentaires à l’appareillage;

  • assumer la gestion du bureau ainsi que les services post-appareillage d’entretien, de réparation et de réajustement de l’appareillage auditif;

  • assurer la collaboration entre les membres de l’équipe multidisciplinaire impliqués dans le dossier.

Trouvez un audioprothésiste près de chez vous.

APAQ - Association des audioprothésistes du Québec

Nous joindre

APAQ

2780, Raymond, bur. 215
Saint-Hyacinthe, QC  J2S 5W7

Tél. 1-450-250-4009
Téléc. 1-514-666-9711
Sans frais 1-844-250-4009
Courriel Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nous écrire  |  Carte